siege twinings
Une histoire
Petite chronologie
2737 avant J-C

Chinoise, indienne et japonaise, trois légendes se disputent la découverte du thé.

En savoir plus 

La légende chinoise raconte que l'empereur Shen Nung a découvert le thé par hasard, lorsque quelques feuilles sont tombées d'un théier dans l'eau bouillante qu'il s'apprêtait à boire. L'empereur décida de goûter et découvrit que la boisson obtenue était à la fois délicieuse et rafraîchissante.

Une légende indienne attribue la découverte du thé à un moine nommé Bodhidharma. Après sept ans de méditation et d'absence de sommeil, à bout de forces, il se mit à mâcher quelques feuilles d'un arbuste voisin et se sentit revigoré.

Un mythe japonais nous rapporte que ce même moine bouddhiste se serait arraché les paupières et les aurait jetées au sol, désespéré de ne pas parvenir à rester éveillé. Des théiers poussèrent là où ses paupières étaient tombées. Les feuilles de ces arbustes guérirent sa fatigue. En réalité, c'est un moine japonais nommé Dengyo Daishi qui rapporta des graines de théier de Chine au IXe siècle.

1662

Le thé fait son entrée remarquée sur les terres du Royaume-Uni.

En savoir plus 

Le thé a été officiellement introduit en Angleterre par la jeune épouse portugaise du roi Charles II, Catherine de Bragance, en 1662. Elle servait du thé à ses nobles amis à la Cour, il devint ainsi rapidement la boisson en vogue.

1706

Thomas Twinings ouvre la première boutique Twinings à Londres, sur le Strand.

En savoir plus 

Thomas Twining apprit le travail du thé lorsqu’il était le jeune employé de Thomas d’Aeth, un riche négociant Indien à St Giles. Il acquit, en 1706, le Tom’s Coffee House et se mit à son compte. Il créa la marque Twinings.

À cette époque, deux mille établissements virent le jour. Celui de Thomas Twining était spécialisé dans le thé et le café haut de gamme. Le thé provenait de Chine, une taxe très élevée rendait son prix très onéreux. C’est pourquoi Twining vendait à la fois à de riches familles et à d’autres coffee house.

En 1717, l’engouement porté à sa boutique de thé est tel que Thomas Twining se voit contraint d’agrandir ses murs pour accueillir une clientèle de plus en plus nombreuse. Il annexe le local adjacent au Tom’s Coffee House et créé une boutique qui devient le premier salon de thé du monde : Le Golden Lyon. C’est de cette époque que date le sigle Twinings avec le lion doré.

Auparavant, les cafés étaient uniquement peuplés d’hommes, Golden Lyon devint le premier salon de thé dans le monde Occidental accessible aux femmes qui pouvaient ainsi se réunir le temps d’une dégustation et échanger les derniers gossips. 

1749

Daniel, le fils de Thomas Twining, reprend l'entreprise à la mort de son père et exporte du thé pour la première fois juqu'en Amérique pour le Gouverneur de Boston.

En savoir plus 

Avec le succès vint l'expansion. En 1717, Thomas devint propriétaire des trois maisons adjacentes à son commerce et son magasin s'agrandit jusqu'à The Strand, à Londres (route originale entre la ville et le centre royal de Westminster). À l'époque, les maisons n'étaient pas encore numérotées, mais cette maison devint le célèbre magasin Twinings du 216 Strand qui existe encore aujourd'hui.

Thomas Twining disparut en 1741, son fils Daniel reprit les rênes de Twinings, fit propspérer l’entreprise et comença en 1749 à vendre du thé aux Etats-Unis. Le gouverneur de Boston faisait partie de ses clients.

À sa mort, Thomas Twining comptait dans sa clientèle prestigieuses des relations royales. Daniel, son fils, fut le premier Twining à exporter du thé. Le grand livre comptable de l'entreprise atteste que Twinings vendait du thé en Amérique en 1749. Le gouverneur de Boston faisait partie de ses clients.

Le thé du gouverneur était visiblement arrivé à bon port sans encombre. Pour la petite histoire, quelques années plus tard, alors que des patriotes américains déversaient du thé anglais dans le port de Boston, un écrivain distingué écrivait : " Le thé que les rebelles de Boston ont jeté à la mer n'était pas du Twinings."

1762

Mary Twining, jeune veuve de Daniel, reprend l'affaire d'une main de maître dans une période où nombre d'entreprises de thé ferment à cause des taxes très élevées.

En savoir plus 

Daniel Twining décéda en 1762. Sa jeune veuve, Mary reprit l’affaire avec l’aide de son fils Richard. Très honnête et excellente femme d’affaire, elle était fière de clamer que le thé vendu par Twinings, bien que cher, était acheté légalement.

Elle géra les affaires de Twinings de main de maître en navigant habilement dans une période trouble où de nombreux autres commerces de thé fermaient les uns après les autres à cause de taxes trop lourdes imposées sur le thé. 

1784

Richard Twining contribue fortement à l'adoption du Commutation Act, qui réduit considérablement les taxes sur le thé, le rendant accessible à tous.

En savoir plus 

C'est grâce à l'action de Richard Twining que la Commutation Act fut adopté en 1748. La taxe sur le thé baissa et le désormais célèbre breuvage fit son entrée dans le quotidien des Britanniques.

Richard Twining prit la succession du commerce de sa mère en 1771. Les connaissances de Richard sur le commerce du thé étaient sans égal. À l'époque où le thé était au premier plan de l'ordre du jour politique, ses compétences de négociant firent de lui le président naturel de l'Association des Négociants de Thé Londoniens (London Tea Dealers).

À la tête du marché du thé, il avait alors l’entière confiance du premier ministre, William Pitt. Il usa de persuasion pour faire admettre que les revenus du thé auraient pu dégager davantage de bénéfices si la taxe avait été moins élevée. Des taxes trop élevées ne pouvaient qu'encourager la contrebande.

Pitt comprit le message et prit les mesures nécessaires. Le Commutation Act de 1786 fit éclater les taxes sur le thé, permettant à ce dernier d'être enfin abordable.

1787

Richard Twining accole l'apostrophe au nom de Twining's et fait dessiner le logo de la Maison.

En savoir plus 

Le logotype au lion doré est le plus vieux logo commercial à être utilisé de manière continue deuis sa création.

1832

Création de la fameuse recette de lOriginal Earl Grey.

En savoir plus 

Découvrez la légende du thé Earl Grey de Twinings.

Né d’une belle histoire, le thé Original Earl Grey est le fruit d’un mariage surprenant et raffiné du thé noir et du parfum délicat de la bergamote, un fruit de la famille des agrumes. La légende raconte qu’un messager du Comte Charles Grey II, premier ministre de la Reine Victoria, sauva la vie d’un Mandarin lors d’un voyage en Chine. En guise de remerciements, ce dernier délivra au Comte (Earl en anglais) un secret : la recette d’un thé de Chine parfumé à la bergamote. 

1837

La Reine Victoria nomme Twinings Fournisseur Officiel de Sa Majesté la Reine d'Angleterre.

En savoir plus 

En 1837, la Reine Victoria accorda à Twinings son premier brevet royal (Royal Warrant) pour le thé - Twinings devint ainsi le Fournisseur Officiel de sa Majesté la Reine d'Angleterre... Depuis, Twinings a toujours eu l'honneur de fournir en thé chacun des monarques anglais.

1900

Twinings crée l'English Breakfast.

1904

Ouverture de la 1ère boutique Twinings à Paris.

En savoir plus 

Twinings s’implante en France et ouvre sa première boutique à Paris. Pour l’anecdote, ce sont les docteurs de Harvey Twining (6e du nom) qui lui recommandèrent d’aller vivre à Paris. 

1956

Twinings fournit du thé pour les colis de nourriture de la Croix Rouge destinés aux prisionniers de guerre.

En savoir plus 

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata, ni les bombardements, ni le rationnement ne purent stopper l’envie et le besoin de tasses de thé Twinings, si précieuses pour remonter le moral.

Le rationnement du thé ne parvint pas à porter préjudice à ses activités et Twinings fournit du thé aux Anglais durant toute la guerre. Twinings fournit du thé à la Croix Rouge pour les colis destinés aux prisonniers de guerre, aux auxiliaires féminines des armées et aux cantines de la YMCA (Young Men's Christian Association).

Twinings produit pour la première fois du thé en sachets. 

1964

Twinings est racheté par Associated British Foods.

En savoir plus 

Depuis 1964, Twinings appartient au groupe britannique Associated British Foods qui emploie plus de 45 000 personnes dans le monde. La marque est vendue dans plus de 115 pays. D’Andover dans le Hampshire, où se situe son siège social, Twinings est devenue une affaire internationale couronnée de succès.

1972

Twinings est la première entreprise dans le secteur du thé à remporter le prix royal (Queen's Award) pour l'exportation du thé.

En savoir plus 

La réussite de Twinings sur le marché mondial concurrentiel du thé s'est confirmée en 1972, lorsque la maison devint le premier négociant à remporter un Queen's Award pour l'exportation. Twinings célèbre 300 ans de subtils mélanges de thés de haute qualité.

1995

Lancement du Lady Grey en France.

1998

Lancement des thés verts.

2006

Twinings célèbre 300 ans de subtiles mélanges de thés de haute qualité.

2010

Lancement de la gamme de thé glacé FRESH.

2015

Twinings, nouveau film publicitaire. Voir le film

Psst, ici se cache un secret
×
Le saviez-vous ?

La Reine Victoria a nommé Twinings Fournisseur Officiel de Sa Majesté la Reine d'Angleterre en 1837.